Tour Babel

Création 2009 en association avec l’atelier du Plateau (à Paris)

Durée : 1h00
A partir de 12 ans
Texte : Mathieu Malgrange
Mise en scène : Bruno Thircuir

Scénographie : François Gourgues
Musique : Philippe Kodeko et Moussa Sanou
Lumières : André-Paul Venans
Costumes : Béatrice Ribault
Artistes de cirque : Claire Ardouin, Anne-lise Allard, Thibault Clerc, Georges Bachet et Vincent Martinez
Comédiens : Alphonse Atacolodjou, Isabelle Gourgues, Agnès Dulos, Slavica Fayard, Jean-Luc Moisson

Un grouoe d’habitants du quartier Mistral de Grenoble a émis le souhait de créer un spectacle vivant qui parle de la mémoire des quartiers mistral-Eaux-claires en réhabilitation urbaine. La Fabrique des petites utopies a été missionnée pour ce travail par la ville de Grenoble.
Mathieu Malgrange, écrivain, est venu vivre avec nous au rythme des quartiers durant le mois de novembre 2007, il s’est nourri des témoignages déjà récoltés par l’association Repérages.
Pour réaliser ce spectacle, nous avons mis en place un atelier de théâtre amateur sur le thème “je me souviens”, ouvert à tous, dès octobre 2007.
La compagnie a régulièrement résidé sur ce  quartier que ce soit en théâtre ambulant ou en chapiteau.

Dans ce spectacle au croisement du théâtre et du cirque, Bruno Thircuir tente de mettre en théâtre et en poésie acrobatique la folie qui anime nos villes, la beauté de nos cités, la violence et l’amour qui en jaillit parfois.
Autour de dix comédiens, circassiens et musiciens professionnels, un groupe d’une trentaine d’amateurs de chaque ville participe à la création.
Ainsi constituée, cette équipe cosmopolite porte à corps et à vois les paroles quotidiennes et poétiques des habitants de nos cités. Dans cet espace ludique, les comédiens s’élèvent, les espaces se transforment, des planchers singuliers composant les espaces de la ville. Un enfant raconte sa ville, ses peurs et ses espoirs deviennent les nôtres. TOUR Babel  questionne le regard que nous portons les uns sur les autres, d’un quartier sur un autre.
Le texte de Matthieu Malgrange raconte nos vie d’aujourd’hui, vies d’abondances ou pouilleuses. une communauté d’hommes et de femmes cherchant à s’élever par tous les moyens : sociaux, financiers, amoureux, politiques.
Après les spectacles de la trilogie africaine, TOUR Babel est la continuité d’une réflexion de la Fabrique des petites utopies sur le vivre ensemble.
Nous avons rêvé un spectacle qui réunit musique, mots et corps sur un même plan, parce que la ville est tantôt un ogre qui danse et hurle, tantôt une princesse qui chante et s’amourache. Nous avons rêvé un espace de jeu et d’accueil du public en forme de chapiteau, parce que nous aimons les contes populaires qui se jouent sur les places publiques. nous avons rêvé un spectacle polyphonique, pour la beauté des voix venues des quatre coins du monde. Nous avons rêvé un spectacle aérien parce que lorsqu’il s’agit de vivre ensemble, la chute et l’envol se rassemblent.
Alors après avoir tant rêvé, Matthieu Malgrange a pris sa plume pour écrire à partir de témoignages collectés dans les quartiers où nous nous installons. Philippe Codecco compose à son piano une musique originale pour dix instruments. François Gourgues et son équipe de constructeurs bâtissent une scénographie à la démesure de l’urbanisme d’aujourd’hui. Et nous, au fil des répétitions, nous nous emparons de cet espace scénique, nous partageons entre comédiens professionnels, artistes de cirques et comédiens amateurs, cette même utopie : raconter la ville d’aujourd’hui (Bruno Thircuir).

“Entre jeu d’acteur, musique festive et mélancolique, numéros aériens, ce spectacle qui recréé nos sociétés polyphoniques et métissées illustre le rêve du “vivre ensemble”.”
Emmanuelle Dreyfus, La Stradda n°15

“Une pièce de théâtre acrobatique, habilement mise en scène par Bruno Thircuir, dont la poésie verticale révèle de bien belles émotions.”
Télérama, 2 au 8 décembre 2009